PROCHAINES ACTIVITES



20171020_184949.jpg

                                                   AVANT MATCH STADE TOULOUSAIN – CARDIFF A LA BODEGA DU STADE


Déplacement à La Rochelle :

Départ du Stade E.Wallon parking C le 29/10 à 9 Heures ( ATTENTION AU CHANGEMENT D HEURE)

Le match La Rochelle/Stade Toulousain aura lieu le dimanche 29 octobre à 16h50. Nous n'avons plus de places de match à vendre.


- HORAIRE DES MATCHS À VENIR :

- 8e journée: La Rochelle - Stade Toulousain le Dimanche 29 octobre à 16.50

- 9e journée : Stade Toulousain - UBB le samedi 4 novembre à 14.45

- 10e journée: Montpellier - Stade Toulousain le samedi 18 Novembre à 18.00

- 11e journée: Lyon - Stade Toulousain le dimanche 26 Novembre à 16.50

DIVERS

- Le montant de la cotisation d 'adhésion à l ASSTR est de 18 euros.

- Bandanas de l 'Amicale (9 euros) Monique BERGES 06 42 38 79 89


 =====================================================                             

lundi 20 mars 2017

Stade Toulousain 42 – LOU 26

J’ai cru voir l’ombre d’une cerise !

IMG_1616.JPG

Vous vous souvenez sans doute, comme moi, de la comptine de nos jeunes années qui disait approximativement : « Promenons nous dans le pré, pendant que le LOU n'est pas prêt. Si le LOU l’était Il nous mangerait, mais comme il ne l’est pas, Il nous mangera pas. »

dimanche 12 mars 2017

Brive 21 - Stade Toulousain 19

C’est une bûche ? Non, c’est kloug !

IMG_1589.JPGDans la course à l’échalote engagée en cette fin de championnat, le déplacement corrézien pouvait servir de tremplin… et c’est encore manqué ! Oh, manqué de pas grand-chose : un peu de lucidité, un zeste de maîtrise, avec dix points d’avance à une minute de la mi-temps les choses pouvaient (devaient ?) évoluer autrement. Mais une pénalité concédée en fin de premier acte, un en-avant de Patricio Albacete en réception de remise en jeu du second (nous ne lui en voudrons pas pour cela car sa prestation après une longue absence fut dans l’ensemble de bonne qualité – surprenante même après un tel délai hors des joutes de haut niveau), en avant repris par Julien Marchand, mal inspiré sur ce coup (à qui nous n’en voudrons pas non plus en raison de son jeune âge et des promesses qu’il affiche, mais il faut bien que le métier rentre…), et il n’en faut pas plus pour donner à Gaëtan Germain, canonnier émérite, les points qui font la différence infime en fin de compte !

lundi 6 mars 2017

Stade Toulousain 21 – La Rochelle 27

Le temps se couvre…

IMG_1583.JPG

Inutile de feindre, la vérité saute aux yeux de L’ŒIL comme à ceux de tous les observateurs aguerris. Deux visions sont cependant possibles à l’issue de cette rencontre et elles sont tout aussi objectives l’une que l’autre. La vision au premier degré, d’abord, qui ne peut que constater que le Stade Toulousain historique est bel et bien de l’histoire ancienne et la vision comptable ensuite qui permet de constater qu’au vu des résultats des autres rencontres, nous en sommes quasiment au même point en terme de probablilité de participer aux phases finales qu’avant ce match.

Mais je vais quand même vous dire les choses entre quatre yeux…

lundi 20 février 2017

Montpellier 27 - Stade Toulousain 18

A vot’ bon cœur, Msieurs-dames

IMG_1567.JPG

Ce n’est pas parce qu’on est supporter, qu’on est aveugle ! Non. Au contraire, mais l’on se doit de supporter son équipe encore plus fort parce qu’elle en a encore plus besoin en ces moments fâcheux. Pour autant devons nous nous cacher la réalité ? Fermer les yeux pour ne pas la voir ? « Cacher ce seindrome (1) que je ne saurais voir » comme disait Jean-Baptiste (2) ?  Ce n’est pas mon sentiment, d’autant plus que de la déconvenue inter-occitane il n’y a pas que des points négatifs à retenir.

dimanche 29 janvier 2017

Stade Toulousain 10 – Pau 20

Deux minutes trente cinq de malheur

IMG_1535.JPG

Deux minutes et trente cinq secondes, c’est le temps qu’il faut (environ) pour comprendre que la soirée sera rude ! Un dégagement contré, un  essai sous les barres et sept points à rattraper ! La suite montre une équipe toulousaine dominatrice, certes, mais irrémédiablement improductive durant vingt minutes jusqu’à ce qu’enfin, Paul Pérez inscrive à la vingtième minute son essai en position d’ailier. Comble de bonheur (éphémère), Toby Flood égalise du bord de touche.

- page 2 de 54 -