PROCHAINES ACTIVITES

Samedi 20 décembre : déplacement à MONTPELLIER (Match à 14 h 45)

Départ 8 h 00 d'Ernest Wallon

Prix déplacement : 25€ pour les non adhérents.

Repas de midi à l'auberge du Bérange en option (15 € vin et café compris hors apéritif)

Inscriptions au 05 61 48 09 46 ou par mail à jmgat@wanadoo.fr

lundi 8 décembre 2014

Stade Toulousain 19 – Glasgow 11

Au milieu du gué

DSC09654.JPG

La charnière n’a pas grincé ! Malgré l’absence conjuguée de deux huiles qui paraissaient essentielles, la charnière n’a pas grincé. La jeune garde toulousaine associée à cette occasion montre même des vertus telles, au moins sur ce match, qu’elle allie vitesse, puissance et précision. Une sorte d’huile « Trois en un » en quelque sorte. Je veux parler de la vitesse d’éjection de Sébastien Bézy sur tous les points de fixation et lors de ses franchissements dans des trous de souris, cette vitesse qui offre le centième de seconde nécessaire au développement de l’action qui suit, la puissance au ras et à l’occasion de placages offensifs de Jean-Marc Doussain (dont quelques « gros » se souviendront) et la précision dans les coups de pied, que ce soit celui qui ouvre le chemin de l’essai pour Maxime Médard à l’entame du second acte ou ceux qui peu à peu creusent un écart rassurant.

dimanche 30 novembre 2014

Stade Toulousain 22 – Grenoble 25

La bûche est en avance cette année !

DSC09587.jpg

Les conditions météo, pour une fois, porteront la responsabilité d’un spectacle bien médiocre, occultant celle des acteurs des deux bords. Certes, un ballon mouillé est plus délicat à capter, certes les appuis peuvent devenirs incertains, mais cela n’excuse pas tout. Du coup, pris d’un coup de déprime passagère, L’ŒIL s’en remet à un pastiche facile d’un fameux poète :

dimanche 9 novembre 2014

Bordeaux Bègles 20 - Stade Toulousain 21

Tombé du ciel

DSC09608.JPG

Oui, pour une fois, il semble bien que la vérité soit tombée du ciel ! C’est en effet à l’ultime minute que, tandis que le score au tableau d’affichage est d’un seul point à l’avantage des Toulousains, ce ballon à deux points qui peut tout faire basculer, botté en  bonne position, s’élève avec une inhabituelle lenteur (selon le ressenti des supporters des deux camps),  se dirige droit vers le poteau, le tutoie, l’effleure, retombe du ciel du mauvais côté et se perd. Se perd comme le match que les hôtes bordelais, en vérité, ne méritaient pas vraiment de gagner.

Mais comment en est-on arrivé là ?


lundi 20 octobre 2014

Stade Toulousain 30 – Montpellier 23

Action…  Réaction !

DSC09602.jpg

Encore convalescent, malgré deux victoires probantes sur Paris et surtout sur « le reste du monde » personnifié par l’équipe toulonnaise, le Stade Toulousain montre à la fois une belle volonté de bien faire mais aussi quelques stigmates de la pression connue ces dernières semaines. Cette pression qui vous fait parfois tomber des ballons faciles ou faire des choix, disons, peu judicieux et je ne nommerai personne... Heureusement pour les Rouge et Noir, les Héraultais pour d’autres raisons sans doute, ou sans raison du tout, commettent quelques maladresses du même ordre, de sorte que la première partie du match est assez décousue. 

lundi 13 octobre 2014

Stade Toulousain 21 - Toulon 10

Ressuscité

DSC09580.JPG

Non, non, non le Stade n’est pas mort,

Non, non, non, le Stade n’est pas mort,

Car il gagne encore,

Car il gagne encore,

Car il gaaaaagne encoooore. (point d’orgue)

Ressuscité, le Stade ? Oui sans doute, mais l’heure du jugement dernier est encore loin ! Certes, la satisfaction du jour est de constater que contrairement à ce que quelques sombres journaleux pseudo spécialistes annonçaient depuis des semaines à s’en gargariser, le Stade Toulousain n’est pas mort. Non seulement il n’est pas mort, mais il est si vivant que bien peu d’équipes pourront désormais venir à Ernest Wallon sans un peu d’appréhension.

- page 1 de 42