mercredi 14 mai 2014

2014-2015 : l'année du doublé

Vous voulez savoir pourquoi cette année sera l'année du doublé ?

Rien de plus facile, vous cliquez ci-dessous à droite : lire la suite 

samedi 10 mai 2014

Stade Toulousain 16 – Racing Métro 21

Fin de série

DSC09299.JPG

Non, ce n’est pas à une braderie que je vous convie ce matin, juste à un constat selon lequel les meilleures choses ont une fin. L’histoire ovale retiendra qu’un club, durant vingt années consécutives, est parvenu dans le carré final du championnat de France, exploit unique et qui ne se renouvellera pas, au mieux, avant 2027, date à laquelle le Clermont Auvergne en serait à 20 participations, s’il écarte ce samedi de sa route le dernier champion de France et parvient encore treize fois à ce niveau de la compétition. Pour égaler le maître, ce club devra encore gagner quatre fois la coupe d’Europe et une vingtaine de titres de champion. C’est possible, mais ce n’est pas fait…  

dimanche 4 mai 2014

Stade Toulousain 38 – Grenoble 8

Ni pavois ni pilori

05.JPG

Il est bien connu que, souvent, l’enjeu tue le jeu. Je ne sais pas si les joueurs avaient à cœur de démontrer par l’exemple la réalité de cette maxime populaire, mais il est vrai que durant le premier acte ils paraissent transis de crainte, comme saisis d’une incompréhensible fébrilité. Tout commençait pourtant sous les meilleurs hospices puisque le ballon donné à suivre par Vincent Clerc pouvait être pour Maxime Médard l’offrande du premier essai s’il n’était sorti de quelques centimètres. Partie remise, le temps fort qui suit est mis à profit par Hosea Gear pour transpercer l’arrière défense iséroise et pour marquer paisiblement sous les poteaux. 

dimanche 13 avril 2014

Stade Toulousain 16 – Brive 9

Montez la mayonnaise

DSC09194.JPG

Après tout, les joueurs sur le terrain ne sont que des hommes… Ils ont bien le droit, de temps en temps, de ne pas trouver l’inspiration. C’est un peu comme les commentateurs, surtout les plus décalés, qui pour s’identifier au mieux à leurs poulains, s’efforcent de ne pas la trouver non plus ! Et je vous assure que L’Oeil excelle en la matière. Il s’identifie à eux jusqu’à s’en imprégner et ne fait donc pas exception à la règle : il n’a  pas le moindre commencement d’idée de ce qu’il pourrait bien vous raconter de cette rencontre ! 

dimanche 2 mars 2014

Stade Toulousain 37 – Perpignan 9

Retours de blessures

DSC09168.JPG

Je vais peut être vous surprendre, mais la séquence qui me rassure le plus dans ce match est la dernière, lorsque les Catalans, de longues minutes arc-boutés sur la ligne de but, jettent toutes leurs forces dans la bataille pour marquer un essai inutile et se heurtent à une défense de fer. C’est cette ardeur à défendre leur ligne, cette pugnacité, cet engagement total mis par les Toulousains pour éviter un essai qui n’aurait pourtant aucune conséquence pour eux qui me satisfait. C’est là que l’on retrouve les valeurs fondamentales de l’équipe et c’est une bonne nouvelle pour l’avenir.

- page 1 de 40