PROCHAINES ACTIVITES

13 septembre : Déplacement à PAU

Prix du bus : prix public 20 € (10 € pour les membres)

Départ d’Ernest Wallon : 13 heures 15. 

Pour toute activité, inscriptions au 05 61 48 09 46 ou par mail à jmgat@wanadoo.fr

dimanche 30 août 2015

Agen 9 - Stade Toulousain 20

Je vous ai apporté des glaçons…

24.JPG
Comme souvent à pareille période, pour satisfaire les sportifs de salon climatisé, affalés sur leur carpette, un verre de champagne à la main et le cigare aux lèvres*, comptant les picaillons que l’opération amène, les joueurs, eux, s’adonnent à leur sport dans des conditions indignes. La châleur accablante les excuse de tout, elle m’excuse à moi de ne pas faire un commentaire exhaustif du match, mais juste souligner les deux ou trois faits marquants de la journée.

dimanche 23 août 2015

Stade Toulousain 24 – Brive 7

Attaque - défense

DSC00017.JPG

S’il est une époque de l’année où il convient de réviser ses bases, c’est bien durant les premiers matchs de la saison. Aussi ne nous étonnons pas de voir en cette première journée, le Stade Toulousain réciter avec application ses principes d’attaque (au premier acte) et de défense (au second), comme si le maître au tableau noir avait ainsi organisé son premier cours. 

dimanche 7 juin 2015

Clermont 18 - Stade Toulousain 14

Un détail de l’Histoire

DSC00066.JPG

Oui, un détail, rien qu’un détail infime de l’Histoire. Car l’histoire est celle d’un homme et d’un club qui aura duré quarante ans. Depuis 1975 lorsqu’il chaussait ses premiers crampons pour affronter Grenoble en challenge Du Manoir, jusqu’à cette sacrée soirée du 6 juin 2015, quarante ans sont passés. La bagatelle de 1079 matches dont 820 en qualité (et quelle qualité !) d’entraîneur, 21 finales disputées, 12 titres de champion de France (dont 2 en tant que joueur) et 4 de champion d’Europe. Il s’en excuserait presque ! 

dimanche 31 mai 2015

Stade Toulousain 20 – Oyonnax 19

Les plus courtes sont les meilleures

DSC00025.JPG
L orsque je poussais le bouchon un peu loin, mon grand-père (je vous en ai déjà parlé ici même de mon grand-père) me reprenait d’un ton faussement sévère en me disant : « Petit, les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures ! ». Eh bien je m’aperçois soixante ans plus tard que pour les victoires, c’est la même chose : les plus courtes sont les meilleures. Alors, ne boudons pas notre plaisir, surtout lors d’un barrage, seule la victoire compte. 

dimanche 24 mai 2015

Stade Toulousain 23 – Bordeaux-Bègles 22

A en perdre son latin

DSC00010.JPG

C e n’est en rien pour alimenter une polémique en cours, mais enfin, avouez que c’est à en perdre son latin ! Alors que les supporters de l’Amicale se retrouvent pour de frugales agapes et vérifient avant match que « in vino veritas »*, Lionel Beauxis à l’ultime seconde leur fait un cadeau royal qui leur remet en mémoire que « bis repetita placent »*, en référence à la mésaventure identique du match aller.  Pendant ce temps, L’ŒIL, taquin, se rassure « in petto »* : « cogito ergo sum »* !

- page 1 de 45