De la même manière, dame Chance qui s’obstinait à mettre des bâtons dans les roues des Toulousains lors des dernières confrontations, s’est mise ce jour à leur sourire. L’exemple frappant est donné par le second essai marqué à la soixante dixième minute par Iosefa Tékori, suite à un contre sur un dégagement de Colin Slade proche de son en-but. Essai à zéro passe, mais essai capital qui place les Toulousains devant pour quatre points grâce à la transformation de Jean-Marc Doussain.

Reste à subir dix minutes étouffantes, mais dame Chance joue son va tout et propulse à trois minutes du terme la pénalité de Colin Slade (un peu gourmand peut être), cherchant une remise en jeu à cinq mètres, en ballon mort ! 

Le reste du travail est effectué par la mêlée toulousaine qui remporte ses duels de fin de rencontre et permet à tous de reprendre leur souffle. Même les supporters l’ont court, le souffle, en assistant à l’échappée belle de la soixante dix huitième minute qui pouvait conclure, sauf que monsieur Adrien Descottes y a détecté un en-avant de passe. "Excellent cet arbitre" diront certains. Pas les autres ! Naturellement.

Le reste de la rencontre démontre les belles qualités offensives des Palois et défensives des Toulousains. Ces derniers se sont fait deux fois surprendre, quand même, la première fois à la 27ème minute suite à un très long temps de jeu lorsque Daniel Ramsay finit par trouver la petite faille, une seconde fois à la 47ème minute par Watisoni Votu en bout de ligne en conclusion d’un bel ouvrage de Julien Tomas.

Pour les Toulousains, l’essai de la 40ème minute, conclu par julien Marchand est l’œuvre collective de tout le pack sur un maul parfaitement exécuté.

En définitive, les Toulousains qui étaient sortis de leurs précédentes rencontres avec peu de points et quelques certitudes repartent du Hameau avec quatre points et quelques doutes sur la qualité actuelle de leur jeu de ligne. L’anti-manière en quelque sorte. Si la valeur de leur conquête n’est pas démentie, il reste du travail sur bien des sujets que les entraîneurs ne manqueront pas de décortiquer dans la semaine, lors de la prochaine séance vidéo.

Pour la petite histoire, les participants au déplacement de l’Amicale des Supporters, garderont de cette journée un excellent souvenir… de leur halte déjeuner, dans un cadre splendide, à une table alléchante, au point que certains émettraient le souhait que le match retour se joue… à Lourdes, pour renouveler l’expérience !

Signé L’ŒIL